L’Autre Comme Moi

lautre-comme-moi

Résumé : Tertuliano Maximo Afonso aperçoit dans un film son double parfait.
Horrifié, il visionne d’autres vidéos qui confirment son intuition. Aidé de sa maîtresse, il part à la recherche d’Antonio Claro, cet autre lui-même. Mais deux êtres semblables ne peuvent coexister… Et du désordre de l’identité naît la tragédie.

Présentation : L’Autre Comme Moi est un roman écrit par José Saramago et publié en 2002.

Mon avis : J’ai eu énormément de mal à finir ce livre. Pourquoi ? Déjà parce que les dialogues sont plutôt durs à comprendre. Je ne suis pas sûre que vous compreniez tout ce que j’écrive, donc je vais vous donner un exemple.

Voici un dialogue écrit normalement :

– Salut, ça va ?

-Oui, et toi ?

-Ça va.

Et maintenant voici le même dialogue, mais à la façon José Saramago :

Salut, ça va, Oui, et toi, Ça va.

Et encore, là c’est un petit dialogue, dans le livre certains font plus de trois pages.

En plus de ça, on peut avoir des pages entières où la narrateur ne parle même pas de l’histoire. Il fait des grands monologue sur une phrase qu’a dit un personnage, puis après il revient à l’histoire pour recommencer plusieurs pages plus tard. Mais ça, c’est surtout au début, quand l’histoire commence vraiment à devenir intéressante, il ne le fait quasiment plus.

En parlant de l’histoire, au début j’aimais bien, elle prenait son temps, on comprenait tout, et c’était parfait. Mais au bout d’un moment, je me suis ennuyée et j’avais juste envie que l’histoire avance. Et quand je suis arrivée à la fin, j’ai été complètement scotchée. La fin est très surprenante et elle nous laisse la dose de mystère qu’il fallait.

Et pour finir, parlons des personnages. Ils sont intéressant, mais un peu idiots. Tertuliano n’est pas très intéressant, mais son histoire l’est, donc ça passe. Antonio est homme horrible qui ne devrait même pas exister, en même temps s’il n’existait pas il n’y aurait pas d’histoire. La compagne de Tertuliano, Maria, et la femme d’Antonio, Helena, n’ont pas vraiment la possibilité d’être développées puisqu’elles ne sont pas au centre de l’histoire. Je trouve quand même Helena plus développée que Maria vu qu’elle est plus impliquée dans l’histoire.

Conclusion : Un livre horrible à lire, mais avec une histoire tellement intéressante et une fin si surprenante que vous devriez le lire juste pour elles.

Adaptation : Ce livre a été adapté  au cinéma en 2014 par Denis Villeneuve avec Jake Gyllenhaal, Mélanie Laurent et Sarah Gadon.

D’habitude, je donne mon avis sur le film et je lui met une note. Mais je suis tellement mitigée sur celui-ci que je ne ferais ni l’un ni l’autre. Je dirais simplement que j’aime bien ce film, qu’il est fidèle, sauf la fin qui est légèrement différente et que je suis plutôt contente que les noms portugais du livre est été changés en noms américains. Si vous voulez une vrai critique allez voir celle-ci :               https://sleeplessnightsofmovies.wordpress.com/2015/12/26/enemy/

Note : 7/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s