Mon Bel Oranger

Mon Bel Oranger

Présentation : Mon Bel Oranger est un roman écrit par José Mauro de Vasconcelos publié en 1968.

Résumé : Quand il sera grand, Zézé veut être « poète avec un nœud papillon… » Pour l’instant, c’est un petit brésilien de cinq ans qui découvre la vie. À la maison, c’est un vrai diablotin qui fait bêtises sur bêtises et reçoit de terribles fessées. À l’école au contraire, José est un « ange » au cœur d’or et à l’imagination débordante qui fait le bonheur de sa maîtresse tant il est doué et intelligent. Cependant, même pour un enfant gai et espiègle, la vie est parfois difficile dans une famille pauvre du Brésil. Alors, quand il est triste, Zézé se réfugie auprès de son ami, Minguinho, un petit pied d’oranges douces, à qui il confie tous ses secrets.

Mon avis : Commençons par l’écriture. Elle n’a rien d’exceptionnelle, c’est une écriture basique sans originalitée, et c’est dommage, parce que c’est dur d’accrocher à un livre dont l’écriture ne nous fait rien ressentir.

Les personnages ne sont pas assez développés. On ne sait quasiment rien de Zézé. Pourquoi fait il autant de bêtises ? Je ne sais pas. Pourquoi veut il aller à l’école et ne fait il aucune bêtise quand il y est ? Aucune idée.                                                                                               Et les autres c’est pas mieux, ils ne sont pas plus développés. Pourquoi personne n’aime Zézé ? Pourquoi personne n’essaie de lui faire  comprendre qu’il ne faut pas faire de bêtises sans le frapper? Bref, je n’aime pas les personnages.

Ce livre tourne beaucoup autour de la religion. Les parents de Zézé lui disent qu’il est Satan, que Dieu l’a abandonné, et je ne trouve pas ça très utile, le livre aurait put être le même sans.

Je vais arrêter de m’acharner, il n’y a pas que du mauvais non plus.

La fin est très surprenante et je ne mis attendais pas du tout. Bien sûr, je ne vais pas vous la révéler parce qu’elle mérite à elle seule que vous lisiez ce livre.Il y a beaucoup d’autres trucs cool, mais je ne vais rentrer dans les détails.

Conclusion : Un livre avec pas mal de bonnes idées, mais qui, malheureusement, sont gâchées par toutes ses erreurs.

Note : 3/10

Un film en a été adapté en 2012 par Marcos Bernstein, mais je n’ai pas eu la chance de le voir, donc je n’en parlerai pas.

~Jeanne~

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s